Articles avec le tag ‘chateau’

Histoire du Château de Vêves

Lundi 9 mars 2009
Celles : le château de Vêves

Celles : le château de Vêves. .

Les origines du château de Vêves  remontent à Pépin de Herstal. On lui doit l'érection d'une villa (seconde moitié du VIIe siècle) car il souhaitait se rapprocher de l'ermitage Saint Hadelin à Celles. La trace la plus ancienne parle de l'année 658.  Selon une information qui reste à vérifier, le premier Seigneur de Vêves fut Rase de Beaufort. On admet volontiers que c'est le gisant de ce seigneur et de son épouse que l'on peut voir dans la collégiale Saint Hadelin de Celles.

Celles : les gisants dans la collégiale Saint Hadelin

Celles : les gisants dans la collégiale Saint Hadelin.

Au IXe siècle, la villa fut transformée en une modeste forteresse par les successeurs de Pépin de Herstal. Rasée en 1200 et reconstruite en 1220 par la famille Beaufort, elle se transforma en un château plus puissant, mettant à profit sa situation privilégiée au sommet d'un rocher dominant la vallée.

nitric oxide synthase

Le château de Vêves fut détruit par les Dinantais au XVe siècle mais remis en état aussitôt.  Il subit cependant les ravages causés en 1793 par les révolutionnaires français. A l'époque de la Révolution, les parents du comte Hilarion quittèrent le château de Celles et allèrent s'installer dans la ferme voisine de Noisy qui prit le nom de château de Noisy. Ils s'y plurent et firent édifier en fin du XIXème siècle le somptueux château appelé aussi Château de Miranda.

Enfin, au XVIIIe siècle, la famille de Liedekerke-Beaufort restaura le château lui donna son aspect actuel.

Le château de Vêves a la forme d'un pentagone irrégulier et est construit en pierres du pays. Il est flanqué de quatre grosse tours et de deux autres, plus petites; la plus grosse de ces tours, qui domine l'entrée, a 38 mètres de hauteur et est large de 8 mètres de diamètre. Une lanterne couronne la façade nord avec une horloge très ancienne qui existait déjà en 1630. Certaines gravures montrent le Château avec une tour supplémentaire, aujourd'hui disparue.

Il est possible de visiter le château de Vêves. A noter que le mobilier présenté n'est pas celui d'origine du château mais celui du Château de Noisy (ou de Mirande), une autre propriété des Comtes de Liedekerke, qui s'élève juste en face du château de Vêves…

crédits photo

zp8497586rq
zp8497586rq

Le Château de Vêves serait-il hanté ?

Dimanche 13 avril 2008

Le Château de Vêves hanté
Ci-dessus : photo du Château de Vêves, Celles-lez-Dinant, retouchée pour lui donner un aspect sinistre de château hanté mystérieux et terrifiant.

En l'occurrence, sur le territoire du village de Celles-lez-Dinant, ce n'est pas le château de Vêves qui a la réputation d'être hanté, mais un autre château que l'on aperçoit d'ailleurs dans les arbres lorsque l'on sait où regarder.

A ma connaissance, aucune apparition de spectre ou de fantôme d'aucune sorte n'est à déplorer dans le château médiéval de Vêves, ses tours n'ont pas été le théâtre de meurtres inexpliqués ou d'apparitions d'ectoplasmes.

Cependant, je diposais d'un cliché sur lequel la lumière donnait un effet surnaturel et il m'a semblé amusant d'exploiter le contre-jour et les ombres sinistres qui baignaient ce château pour donner cet effet surnaturel.

La couleur de la pelouse a été modifiée pour laisser croire qu'un cauchemar sanglant a pu s'y dérouler.

zp8497586rq
zp8497586rq

Château de la Mirande (home de Noisy)

Mardi 8 avril 2008

Attention, le château de la Mirande ne se visite pas, c'est dangereux.

En 1792, durant la révolution française, la famille du comte de Liedekerke Beaufort quitta le château de Vêves pour se réfugier dans une ferme près du village de Celles. Cette ferme prit de l'ampleur pour devenir, en 1866, le Château de la Mirande. Ce château de style néogothique par est l'oeuvre de l’architecte anglais Milner.

Entre 1950 et 1970, le Château de la Mirande servit de home pour les enfants du personnel de la S.N.C.B. sous la dénomination de « Home de Noisy ».

Ensuite, il servit encore de centre de vacances pour les enfants.

Suite à un incendie, en 1991, le centre fut fermé et depuis le Château de Noisy est à l'abandon.

natural cures for herpes

Beaucoup de belles photos du château sur Flickr : http://www.flickr.com/groups/chateaudenoisy/

zp8497586rq

Près du village de Celles, Custinne

Lundi 31 décembre 2007

Custinne se prononce Custenne en Wallon et se retrouve parfois sous cette forme dans des documents religieux.
Le nom Custinne est issu des formes latines ; Quistina, Questina, EX300 exam Chuestina.

On retrouve l’appellation Questinnes en 1270, Questune en 1503, Choustinne au XIVème siècle, Questinnes en 1407, Cutienne en 1409, Kestinne en 1450, Custine en 1512, Custenne en 1582, Coustenne au XVI ème siècle et enfin Custinne en 1688.

buy rocket german
70-485 href= »http://internetsecuritysoftwaree.com/ »>internet security software

Le village de Custinne est situé à environ 11 kilomètres du village de Celles. Tous deux font partie de la commune de Houyet.

zp8497586rq
zp8497586rq

Le château de Vêves

Samedi 29 décembre 2007

Détruit et reconstruit à plusieurs reprises, il est considéré à juste titre comme une extraordinaire sentinelle de la mémoire.

Château de Vêves, village de Celles
Le Château de Vêves.  Photo de Guy Vandervoort.

Le château fut la propriété des Barons de Beaufort, dont la famille s'est partagée en 4 branches au XIII ème siècle : de Goesnes, de Fallais, de Spontin et de Celles. Il le resta jusqu'en 1761, date du mariage de Marie-Robertine de Beaufort, fille du comte Englebert, avec Jacques-Ignace de Gavre, comte de Liedekerke.

college research paper help

Le Château est repris depuis le 17/9/1941 au patrimoine majeur de Wallonie.

zp8497586rq
zp8497586rq

Le château de Vêves (Celles – Houyet)

Mercredi 26 décembre 2007

Le château de Vêves est situé au sommet d’un rocher dominant la vallée.

C’est à cet endroit qu’attiré par la présence du moine Hadelin, Pépin de Herstal installera un petit domaine à la fin du VIIème siècle (669). Au début, ce bâtiment n’était qu’une maison de campagne, où Pépin de Herstal venait séjourner de temps à autre.

Plus tard, les descendants de Pépin transformèrent celui-ci en forteresse, véritable nid d’aigle au cœur de la forêt.

Ce château est certainement le spécimen le plus caractéristique de l’architecture militaire du XIVème siècle.

Il est situé à 2 km du village du village de Celles.

(A suivre + photos du château de Vêves)