Archive pour la catégorie ‘Curiosités’

Concours photo sur le thème de l'eau

Vendredi 2 octobre 2009

Voici un concours photo sur le thème de l'eau avec pour objectif de privilégier un regard original sur les thèmes en rapport (paysage, cycle de l'eau, etc.)

Les photos doivent être prises dans le bassin de la haute Meuse en Belgique.

no prscription cialis

La commune de Houyet, et donc le village de Celles, sont compris dans cette limite géographique.  Une occasion de faire connaître le patrimoine naturel et les paysages du village !

Pour en savoir plus et participer au concours, visitez la page du concours Phot’Eau sur le site de l’ASBL organisatrice.

Bonnes photos !

zp8497586rq

Rue Saint Hadelin (Celles)

Samedi 18 juillet 2009
Rue Saint Hadelin (Celles)

Rue Saint Hadelin (Celles)

Rue Saint Hadelin (Celles)

Rue Saint Hadelin (Celles)

Rue Saint Hadelin (Celles)

Rue Saint Hadelin (Celles)

zp8497586rq
canadian viagra price

Les aiguilles de Chaleux

Mardi 17 mars 2009

Le site des aiguilles de Châleux, réputé pour l'escalade, se situe sur la rive droite de la Lesse, à 5 Km en aval de Gendron et 5 Km en amont de Walzin.

On y accède par une petite route qui passe en dessous du pont, qu'il faut suivre jusqu'au village en suivant la rivière pendant plus ou moins dix kilomètres.
Les aiguilles de Châleux se dressent au milieu d’un cirque majestueux parsemé d’escarpements rocheux. Les « Lames » bien séparées, de calcaire grisâtre, sont hautes de 50 à 70 mètres. Elles plongent à pic dans la rivière. La puissance du temps et les forces géologiques arrivèrent à « plier des roches entre 295 et 250 millions d'années. Des rochers en lamelles à perte de vue. Les pionniers de l'alpinisme s'y livrent à l'escalade dès 1929.

Il y a, de Gendron à Chaleux en passant par Furfooz, une Lesse en dessous de la Lesse… on peut y naviguer en canot de spéléo.
On croise d'ailleurs fréquemment sur la route de Chaleux des amateurs de spéléologie couverts de boue.

Il s'agit en réalité d' »un des sites les plus remarquables de la basse vallée de la Lesse« . Répertorié comme site classé et site archéologique, les aiguilles de Châleux sont fréquentées par les touristes, les adeptes de l'escalade et les naturalistes (pour sa richesse biologique). En effet, le site des Aiguilles de Chaleux fait l'objet d'un projet de classement en tant que réserve naturelle domaniale depuis le 18 juillet 1996. On y trouve, au niveau de la flore, des espèces rares et spécialisées.

informations supplémentaires pour :
les amateurs d'alpinisme : http://www.infos-escalade.be/aiguilles-de-chaleux/index.htm

debt settlement letter

les amateurs de botanique : http://clubalpin.be/rochers/chaleux/Flore_Chaleux.pdf

zp8497586rq

Histoire du Château de Vêves

Lundi 9 mars 2009
Celles : le château de Vêves

Celles : le château de Vêves. .

Les origines du château de Vêves  remontent à Pépin de Herstal. On lui doit l'érection d'une villa (seconde moitié du VIIe siècle) car il souhaitait se rapprocher de l'ermitage Saint Hadelin à Celles. La trace la plus ancienne parle de l'année 658.  Selon une information qui reste à vérifier, le premier Seigneur de Vêves fut Rase de Beaufort. On admet volontiers que c'est le gisant de ce seigneur et de son épouse que l'on peut voir dans la collégiale Saint Hadelin de Celles.

Celles : les gisants dans la collégiale Saint Hadelin

Celles : les gisants dans la collégiale Saint Hadelin.

Au IXe siècle, la villa fut transformée en une modeste forteresse par les successeurs de Pépin de Herstal. Rasée en 1200 et reconstruite en 1220 par la famille Beaufort, elle se transforma en un château plus puissant, mettant à profit sa situation privilégiée au sommet d'un rocher dominant la vallée.

nitric oxide synthase

Le château de Vêves fut détruit par les Dinantais au XVe siècle mais remis en état aussitôt.  Il subit cependant les ravages causés en 1793 par les révolutionnaires français. A l'époque de la Révolution, les parents du comte Hilarion quittèrent le château de Celles et allèrent s'installer dans la ferme voisine de Noisy qui prit le nom de château de Noisy. Ils s'y plurent et firent édifier en fin du XIXème siècle le somptueux château appelé aussi Château de Miranda.

Enfin, au XVIIIe siècle, la famille de Liedekerke-Beaufort restaura le château lui donna son aspect actuel.

Le château de Vêves a la forme d'un pentagone irrégulier et est construit en pierres du pays. Il est flanqué de quatre grosse tours et de deux autres, plus petites; la plus grosse de ces tours, qui domine l'entrée, a 38 mètres de hauteur et est large de 8 mètres de diamètre. Une lanterne couronne la façade nord avec une horloge très ancienne qui existait déjà en 1630. Certaines gravures montrent le Château avec une tour supplémentaire, aujourd'hui disparue.

Il est possible de visiter le château de Vêves. A noter que le mobilier présenté n'est pas celui d'origine du château mais celui du Château de Noisy (ou de Mirande), une autre propriété des Comtes de Liedekerke, qui s'élève juste en face du château de Vêves…

crédits photo

zp8497586rq
zp8497586rq

Photos de la collégiale de Celles-lez-Dinant

Vendredi 17 octobre 2008

Collage de photos de la collégiale de Celles-lez-Dinant

how to get him back
zp8497586rq

Le chemin de croix oublié

Mardi 26 août 2008

Depuis le village, derrière la collégiale, ce superbe chemin de croix conduit à l'Ermitage de Celles où vécut Saint Hadelin.

Chemin de croix reliant la Collégiale à l’Ermitage de Celles

-

Chemin de croix reliant la Collégiale à l’Ermitage de Celles

-

Chemin de croix reliant la Collégiale à l’Ermitage de Celles

-

learn to speak portuguese

Pourquoi « chemin de croix oublié » ? Lors de la migration du présent site consacré au village de Celles, la page relative au chemin de croix n'a pas été restaurée. Voilà qui est réparé.

zp8497586rq

Histoire de l'église romane Saint Hadelin

Samedi 17 mai 2008

L'église Saint Hadelin est un monument classé par arrêté du Régent du 18.06.1947.

Il s'agit de l'édifice le plus représentatif de la production architecturale en matière de collégiales et d'abbatiales de moyenne envergure en pays mosan pour l'époque (pré)romane.

Carte postale sur laquelle on peut voir la collégiale et l’ancien hôtel, actuellement transformé en restaurant (le Val Joli)
Ancienne carte postale sur laquelle on peut voir la collégiale et l'ancien hôtel, actuellement transformé en restaurant (le Val Joli)

Historique de l'Eglise Saint Hadelin

670 : Hadelin instaure un oratorium

1030- 1040 : le collège de douze chanoines séculiers fait construire l'église actuelle

1338 : la châsse et les moines partent à Visé

1857 – 1859 : installation de la chapelle funéraire de la famille de Beaufort (contre le croisillon nord)

1905 : ajout de la sacristie en style néo-roman

how to increase penile size

L'église a quasiment conservé toutes ses composantes du XIème siècle

zp8497586rq